VIDÉO
ON REMBOBINE : L'ATELIER DES ÉLUS

Retrouvez dans ce petit film l'essentiel de cette journée d'échanges et les impressions de quelques-uns des participants.


L'ESSENTIEL
LA FABRIQUE DU PROJET MÉTROPOLITAIN : C'EST PARTI !

Une trentaine d'élus avait répondu présent le 3 avril pour participer au premier atelier de La fabrique du projet métropolitain. Une session de travail créative et collaborative marquée par une atmosphère conviviale et un esprit constructif.

Michel Roux, vice-Président de la Métropole AMP en charge du projet métropolitain, a rappelé en introduction l'objectif d'une démarche initiée par le Président de la métropole, Jean Claude Gaudin, le 9 février dernier : « Le projet métropolitain est une œuvre collective, celle des élus, et c'est pour poser les jalons d'un document soumis à délibération cet automne que nous sommes ici aujourd'hui ».
Participaient à cet atelier du 3 avril les membres de la "conférence spéciale des élus" : membres du bureau, présidents de commission et élus municipaux du groupe de travail des maires. Ces derniers avaient d'ailleurs eu en avant-première, le 14 mars, une présentation d'ensemble de la Fabrique du Projet métropolitain.
« L'enjeu est de hisser notre métropole parmi celles qui comptent dans l'échiquier mondial, pour faire de nous la capitale euroméditerranéenne dont la France a besoin, pour répondre mieux encore aux aspirations de nos concitoyens en termes de qualité de vie et d'environnement, et pour valoriser pleinement nos formidables potentiels. »
Jean Claude Gaudin
Président de la Métropole d'Aix-Marseille-Provence
Bureau du Conseil métropolitain, 9 février 2017
Le 13 avril, les représentants du Conseil de développement, mis en place le 6 avril, participent à un second atelier, fondé sur les mêmes méthodes créatives. Ces deux sessions de travail sont suivies de deux ateliers Orientations 2030, en mai, avant une séance Convergence, programmée pour le début de l'été.
Ce premier atelier a débuté par une mise en perspective des grands enjeux métropolitains présentés sous la forme de sept « paradoxes ». Ont aussi été évoqués les chantiers en cours dans lesquels s'inscrit le projet métropolitain : agenda de l'économie, agenda de la mobilité, schéma de cohérence territoriale, plan climat énergie, etc.

Les élus ont ensuite été invités à se projeter en 2030 pour concevoir la métropole idéale en se mettant dans la peau de citoyens métropolitains. Pour ce jeu sérieux, douze archétypes d'habitants d'Aix-Marseille-Provence avaient été imaginés, comme par exemple :
  • Malika, étudiante en sciences et technologie, qui passe de longues heures dans les transports pour rejoindre la fac et rencontre des difficultés à trouver un stage à l'étranger,
  • Laurence, commerçante d'un centre bourg qui combat la fermeture des commerces de proximité,
  • Carlos, chômeur en reconversion qui s'inquiète de sa facture énergétique,
  • Sarah, jeune dirigeante de start-up en recherche de locaux,
  • Alain, ingénieur très engagé dans la transition écologique.

À partir de ces profils types, les participants ont décrit la métropole idéale en alternant expression individuelle, en tant qu'habitant, puis en tant qu'élu, débats en petits groupes et échanges avec l'ensemble des participants. Des techniques créatives originales, alliant jeux de rôle, expression orale et graphique, coupures de presse et mots-clefs. Parallèlement, une « facilitatrice graphique » retraçait l'ensemble des échanges et idées sous forme de dessins imagés très appréciés de l'ensemble des participants. C'est à partir de ces éléments que quatre valeurs métropolitaines ont émergé. Ces quatre valeurs, détaillées dans le prochain compte-rendu, seront croisées avec celles proposées par le conseil de développement. Elles constitueront le socle des ateliers Orientations 2030.

Après quatre heures d'un atelier rythmé et fécond, les élus ont été unanimes pour exprimer leur enthousiasme comme le révèlent les verbatims de cette séance : « merci pour ce moment ! On a besoin d'échanger pour avancer » ; « très bonne ambiance et bonne cohésion de groupe » ; « bonne démarche pour faire partager des enjeux importants pour la Métropole ».
INTERVIEW
UN PROJET TRANSVERSAL ET FÉDÉRATEUR

Les deux élus référents, Michel Roux, Vice-Président délégué en charge du Projet métropolitain et du Conseil de développement et Frédéric Guiniéri, Maire de Puyloubier, Président du Groupe de travail de la Conférence des Maires en charge du projet Métropolitain, nous livrent leur vision de la démarche.

LE GUIDE
PROJET MÉTROPOLITAIN, MODE D'EMPLOI

Pour aider élus et parties prenantes à s'approprier la démarche, la Métropole et les agences d'urbanisme (AGAM et AUPA) ont élaboré un guide méthodologique.

Ce document rappelle ce qui fait la singularité du Projet Métropolitain: expression d'une ambition collective et boussole de l'action publique pour les années à venir. Nourri des projets du « déjà-là » et inscrit dans la continuité des agendas métropolitains - sur lesquels il s'agit de capitaliser - le Projet affirmera la vision partagée, priorisera les actions et assurera la cohérence de l'ensemble. En invitant à dessiner l'ambition d'une « Métropole-Monde », la Fabrique du projet métropolitain vise à dépasser les approches sectorielles et à prendre de la hauteur.



Au-delà des urgences, quel socle commun de valeurs portons-nous? Quelles évolutions sociétales, technologiques ou environnementales devons-nous anticiper et accompagner ? Quelles transformations nous faut-il provoquer pour faire d'AMP une Métropole attractive, mettant la qualité de vie de ses habitants au cœur du projet ?
La Fabrique du Projet Métropolitain doit associer le plus grand nombre de contributeurs. Au centre du dispositif, les élus pourront s'appuyer sur les partenaires (État, Région, Département...) et le Conseil de Développement. Invités à participer au moyen d'outils numériques et lors de débats ouverts, les citoyens seront également associés.
La délibération d'un premier document à l'automne ne sera qu'une étape : le projet métropolitain demeure un livre ouvert, amené à s'enrichir et à évoluer au-delà.


Téléchargez
« Métropole Pratique : comprendre l'élaboration du projet métropolitain d'Aix-Marseille-Provence (PDF) ».

LES SEPT PARADOXES MÉTROPOLITAINS



Illustration du paradoxe "Un cadre de vie envié. Une attractivité en berne" © La fabrique du projet


La présentation des grands enjeux métropolitains a pris la forme de sept paradoxes révélant les atouts et les faiblesses d'Aix-Marseille-Provence et ses singularités :
  • Une métropole riche de ses habitants mais fragilisée par la pauvreté
  • Une nature spectaculaire ,mais pour combien de temps ?
  • Un cadre de vie envié, mais une attractivité en berne
  • Ressources naturelles, quand abondance rime avec dépendance
  • 6000 emplois créés par an, mais sans impact significatif sur le chômage
  • Un terreau d’innovations, mais un effet de levier limité
  • Une grande ouverture sur le monde, mais une place internationale à conquérir


Vous pouvez téléchargez ici le support de la présentation.

DIAPORAMA
LES TEMPS FORTS DE LA JOURNEE EN IMAGES
Contenu édité par la Direction générale adjointe « Projet métropolitain et Conseil de développement » de la Métropole Aix-Marseille-Provence (AMP), avec le concours de la Direction de la communication, des agences d'urbanisme AUPA-AGAM et de thecamp. Responsable de la publication : Jean-Claude Gondard, Métropole AMP Coordination technique : Cindy Guilleux-Conessa, sous la direction de Vincent Fouchier, Métropole AMP
Création, réalisation : Olivier Devillers et Corinne Chauffrut Werner, thecamp
Edition : Isabelle Collet, AGAM.
Crédits photos : AGAM, Pierre-Alain Leboucher